Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
toolkit:les_implorateurs_du_vide [2016/02/22 11:14]
Fil typo
toolkit:les_implorateurs_du_vide [2017/09/30 12:51] (Version actuelle)
Ligne 162: Ligne 162:
 <wrap indent></​wrap>​Le problème est que l’œil de Lazare se nourrit de matière cérébrale et qu’il n’y a que deux façons de s’en procurer : en prenant celle de l’hôte ou par voie externe. La première façon de faire est d’amener l’hôte à manger des cerveaux, ou, à défaut, de manger le cerveau de l’hôte. Cette faim commence par les animaux, mais elle finit toujours par le cannibalisme pour obtenir des cerveaux humains. Les cerveaux des morts récents suffisent un moment, mais ne permettent pas d’assouvir la faim comme le ferait une proie juste tuée, ou mieux encore un repas encore vivant. <wrap indent></​wrap>​Le problème est que l’œil de Lazare se nourrit de matière cérébrale et qu’il n’y a que deux façons de s’en procurer : en prenant celle de l’hôte ou par voie externe. La première façon de faire est d’amener l’hôte à manger des cerveaux, ou, à défaut, de manger le cerveau de l’hôte. Cette faim commence par les animaux, mais elle finit toujours par le cannibalisme pour obtenir des cerveaux humains. Les cerveaux des morts récents suffisent un moment, mais ne permettent pas d’assouvir la faim comme le ferait une proie juste tuée, ou mieux encore un repas encore vivant.
  
-<wrap indent></​wrap>​Cependant,​ cela ne change pas la nature profonde de la personne. Elle fait des choses monstrueuses,​ en étant parfaitement consciente que c’est monstrueux. Mais elle doit le faire. Elle ne peut pas s’arrêter,​ et elle peut juste prendre ses précautions pour ne pas se tourner vers ses amis ou les gens qu’elle aime. De plus, l’œil de Lazare surcharge le système surrénal, augmentant ainsi les réflexes et poussant à devenir le super-prédateur que l’hôte doit être : +1 à toutes les compétences physiques, -1 à toutes les compétences mentales hormis celles liées à la perception. Il pond aussi quelques ​oeufs dans l’estomac qui peuvent sortir par la bouche de l’hôte quand il en a besoin, comme pour sauver l’être aimé ou aider l’être aimé à le rejoindre pour qu’ils soient ensemble.+<wrap indent></​wrap>​Cependant,​ cela ne change pas la nature profonde de la personne. Elle fait des choses monstrueuses,​ en étant parfaitement consciente que c’est monstrueux. Mais elle doit le faire. Elle ne peut pas s’arrêter,​ et elle peut juste prendre ses précautions pour ne pas se tourner vers ses amis ou les gens qu’elle aime. De plus, l’œil de Lazare surcharge le système surrénal, augmentant ainsi les réflexes et poussant à devenir le super-prédateur que l’hôte doit être : +1 à toutes les compétences physiques, -1 à toutes les compétences mentales hormis celles liées à la perception. Il pond aussi quelques ​œufs dans l’estomac qui peuvent sortir par la bouche de l’hôte quand il en a besoin, comme pour sauver l’être aimé ou aider l’être aimé à le rejoindre pour qu’ils soient ensemble.
  
 <wrap indent></​wrap>​Si l’œil n’est pas nourri régulièrement,​ une fois par mois au début, puis de plus en plus fréquemment avec le temps, il commence à se tourner vers la seule source de nourriture à sa portée, le cerveau de son hôte, en commençant par les souvenirs et les fonctions supérieures. Quand cela arrive, le résultat est une machine à tuer primale (+3 à toutes les compétences physiques, -3 à toutes les compétences mentales hormis celles liées à la perception) ouvrant les crânes à main nue pour dévorer l’intérieur. Si on l’affame plus encore, l’œil et son hôte meurent tous les deux. <wrap indent></​wrap>​Si l’œil n’est pas nourri régulièrement,​ une fois par mois au début, puis de plus en plus fréquemment avec le temps, il commence à se tourner vers la seule source de nourriture à sa portée, le cerveau de son hôte, en commençant par les souvenirs et les fonctions supérieures. Quand cela arrive, le résultat est une machine à tuer primale (+3 à toutes les compétences physiques, -3 à toutes les compétences mentales hormis celles liées à la perception) ouvrant les crânes à main nue pour dévorer l’intérieur. Si on l’affame plus encore, l’œil et son hôte meurent tous les deux.