Immanence



L’immanence a lieu lorsque l’autremonde se rapproche du monde ordinaire. Cela se produit en temps de crise. MJ, vous pouvez déclencher un épisode d’immanence chaque fois qu’un aspect associé au monde des esprits ou qu’un esprit lui-même est contraint ; souvent, un épisode est une contrainte valide en elle-même.

La façon dont un épisode d’immanence se manifeste devrait être en rapport avec l’aspect contraint, que ce soit le portfolio d’un esprit ou l’aspect d’un enjeu. Les épisodes d’immanence peuvent également être déclenchés en contraignant l’aspect approprié d’un personnage. Dans ce cas, l’épisode — ou, tout au moins, les circonstances initiales — devrait refléter la rencontre originelle du personnage avec l’autremonde.

Ce que va vivre un personnage durant un épisode d’immanence dépend de la force du lien qu’il a avec l’autremonde. Les personnages avec un lien fort — incluant tous les médiums et tout autre personnage, PJ ou PNJ, avec un aspect exprimant sa relation avec l’autremonde ou un esprit — auront des souvenirs nets et précis de l’évènement. Au fur et à mesure que l’autremonde se rapproche, ils peuvent facilement percevoir tous les petits détails, les différencier de la réalité ordinaire, et avoir des souvenirs détaillés et complets des évènements.

Les personnages importants sans lien — généralement les PNJ principaux et les PJ non médiums — ont une expérience claire pendant l’épisode. Ils peuvent percevoir des détails de l’autremonde, et réagir ainsi qu’interagir avec lui. Mais il leur est difficile de différencier ce qui est réel de ce qui provient de l’autremonde. Pour se faire, ils doivent effectuer un jet de Volonté, qui peut résulter en une catastrophique mésinterprétation en cas d’échec. Quand l’autremonde se retire, les souvenirs de ces personnages deviennent vagues et flous. Ils en viendront à questionner leur propre expérience voire en venir à penser que tout cela n’était qu’un rêve éveillé ou une chimère.

Les PNJ secondaires ont, dès le départ, une expérience confuse et embrouillée. Ils vont peut-être apercevoir un attribut de l’autremonde du coin de l’oeil, ou voir des choses pulser d’un état à l’autre. Leur expérience semble être un rêve éveillé. Les personnages qui sont vite contrariés ou qui ont difficile de gérer l’inconnu pourraient angoisser, mais même ceux qui gardent leur calme n’arrivent pas à interagir avec l’autremonde. Leur perception altérée rend ces personnes extrêmement vulnérables pendant un épisode d’immanence, et elles peuvent se blesser, être effrayées ou même se faire tuer ou devenir folles à cause des esprits. Sans un médium tout près pour aider à calmer la situation, une immanence se termine rarement bien pour ces personnages. Les souvenirs de cette expérience s’étiolent rapidement, comme des rêves, mais certains détails peuvent persister.

Les PNJ anonymes en bavent encore plus. Ils sont incapables de percevoir l’autremonde de quelque façon que ce soit, et si un élément de ce monde se manifeste pendant un épisode d’immanence, ils seront incapables d’interagir avec et seront surpris et confus. Comme les PNJ secondaires, ils sont extrêmement vulnérables quand l’autremonde devient immanent, et ils ne gardent aucun souvenir de l’expérience.