Raconter des histoires ensemble



Vous avez réuni des amis, imprimé des fiches de personnage, trouvé des dés et vous voilà donc prêts à jouer à Fate Édition Accélérée (que nous abrégerons par FEA). Il est donc grand temps de raconter des histoires !

Le propos et l’âme de FE Aréside dans une mécanique à raconter des histoires. Vous créez un groupe de personnages et vous les suivez dans leurs aventures imaginaires. Vous y prenez part en racontant les moments clés.

Pensez à un film, un jeu vidéo, ou une série TV que vous appréciez. Des personnages de fiction participent à des aventures, comme dans La Légende de Korra, Star Wars, The Avengers, les jeux Zelda, Docteur Who ou Le Seigneur des Anneaux. Maintenant, imaginez une histoire de la même veine. Vous et vos amis autour de la table êtes les héros. Vous prenez des décisions pour les personnages au fur et à mesure de l’avancement de l’histoire et vous la faites évoluer par ces décisions.

Parfois vous prendrez la décision de tenter quelque chose à l’issue incertaine; c’est à ce moment que les dés rouleront pour voir ce qui va se passer ensuite. Plus le résultat des dés sera haut, plus vous aurez de chance que les choses se passent comme vous le souhaitez.

Bien ! La première chose à faire est de déterminer le type d’histoire que vous allez raconter. Quel genre vous intéresse ? Fantasy ? Science-­fiction ? Aventures contemporaines? Allez-­vous jouer dans l’univers d’une série TV, d’une BD, d’un film ou d’un livre que vous aimez, ou allez­-vous créer votre propre univers? Pour des conseils judicieux sur la création de votre cadre de jeu, reportez-­vous à la Création d’une partie de Fate système de base.

Ensuite, il faudra déterminer qui seront les joueurs et qui sera le maître de jeu. Autour de la table, tout le monde excepté un sera désigné par le terme de joueur. Chaque joueur tient le rôle d’un personnage-joueur ou PJ de l’histoire, se met dans sa peau et prend les décisions pour lui. La personne restante est le maître de jeu ou MJ. Le rôle du MJ est de présenter les situations, les défis aux joueurs, de décrire les lieux et d’endosser le rôle de tous les personnages qui ne sont pas contrôlés par les joueurs (les personnages-non-joueurs ou PNJ).

Une fois que vous aurez décidé qui sera le MJ, quels seront le genre et le cadre de votre histoire, il sera temps pour les joueurs de créer leur personnage ­— ce que nous allons voir dans le prochain chapitre : prochain chapitre.

Autour de la table, tout le monde, les joueurs comme le MJ, est responsable du déroulement de l’histoire. Quand vous prenez une décision pour votre personnage (ou pour l’un des PNJ dans le cas du MJ), pensez à deux choses.

En premier lieu, mettez vous dans la peau de votre personnage et réfléchissez bien à sa façon d’agir, même si la décision que vous vous apprêtez à prendre pour lui n’est pas la meilleure idée. Si vous jouez un personnage qui prend parfois de mauvaises décisions, n’ayez pas peur de prendre intentionnellement une mauvaise décision.

Ensuite, et c’est vraiment très important, pensez à l’histoire que vous être en train de raconter. Pensez aux choix qui pourraient faire avancer l’histoire, la rendre plus intéressante, plus excitante, plus amusante. Une décision permet-elle au personnage d’un autre joueur de briller? Vous devriez vraiment envisager de prendre cette direction.

Voilà comment vous raconterez une histoire ensemble, en gardant à l’esprit que votre personnage peut faire des erreurs, et en faisant des choix qui rendent l’histoire plus intéressante pour tous, pas uniquement vous.